13 janvier 2015

Dans les rêves, un capharnaüm d'homme, pas de trêve, ( normal quoi ...)

  3h21... nuit noire. Seuls traversaient sous les entailles du bois vermoulu les rayons de l'éclairage public. Les taches lumineuses dessinaient des formes abstraites sur le plafond. Il ouvraitles yeux, et sans savoir pourquoi, fut réveillé d'un coup. Tout était évident dans son esprit : c'était le bazar intégral. Les pensées se bousculaient confusément dans sa tête, il voulait défier le temps, se surpasser, devenir immortel, il courait, il rêvait, mas ce n'étaient là que les minces instants de son passage sur terre. Il savait... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 08:32 - - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 janvier 2015

La force ce n'est pas de garder les yeux secs, c'est d'avancer malgré la vue brouillée par les larmes.

On se disait il y a quelques temps, ensemble on s'en sortira, ah oui c'est facile, ce sont des mots, ensemble on s'en sortira,  on se donne du courage, mais ça marche mine de rien, on est humain, on fait avec presque rien, et ça marche  ! http://rosapristina.canalblog.com/archives/2013/12/17/28674741.html  Se sortir de quoi ? Chacun a sa réponse. Toujours seul on avance, il y a des embuches, le chemin est difficile, et pour tenir on se dit aussi on va y arriver! ... [Lire la suite]
26 décembre 2014

La lumière dans la nuit ...

J'aime beaucoup cette phrase d'Alain Souchon, " l'église est maintenant inutile donc belle "(dans son album " C'est déjà ça"). L'église, les lieux de culte tiennent encore debout, comme les Hommes. Ceci m'amène à la réflexion digne d'un sujet de philosophie : le beau est-il utile ? Il ne s'agit pas cette nuit de disserter sur ces deux notions et de les tourner dans tous les sens, de les malmener, comme à un examen. Je l'ai fait et refait et ça reste toujours à faire, grand principe de philosophe. Je me fais cette réflexion car la... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 02:54 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
22 décembre 2014

De l’obscurité du vagin, à la clarté du linceul On se casse la gueule toujours seul Monter l’escalier pour ne pas le descendre C’est ce que l’on devrait nous apprendre Mais la vie nous force à dévaler On tombe on se relève, courage, ça va aller Tout faire pour atteindre le sommet Et comment apprendre à tomber   Se bouger, pour éviter les espoirs déçus Rien de tel qu’un coup de pied au cul Le cœur bat, imaginer mille histoires cruelles   Avec l’amour la raison se fait la belle Un escalier, des... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 09:59 - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 décembre 2014

Si vous n'êtes pas encore décidés, pour vos cadeaux de Noël

Eh ben voilà donc un petit cadeau sympa à faire pour Noël, original et facile à lire. Comme m'a dit un lecteur :" Vous rendez-vous compte que moi qui ne lis jamais, je l'ai lu facilement et en plus ça envoie du bois!" Oui je sais, mais c'est bien comme ça qu'il me l'a dit ! http://www.edilivre.com/deraillez-20ac53edf4.html#.VH9Oecn3uNE Attention, pour être sûr de mettre le livre sous le sapin, commandez-le avant le 10 décembre ! Avis de lecteurs recueillis sur le site Edilivre, n'hésitez pas à me donner votre avis ! Ici ou par... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 09:26 - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
23 octobre 2014

Kaléidoscope attitude

Le temps pouvait se vautrer et prendre ses aises : ils étaient là, enfin, face à face. Ils se regardaient droit dans les yeux, et tentaient de percer le noir de la pupille, pour atteindre les méandres du cerveau. Tête à tête si loin des pensées de l'autre. Ce premier silence fut angoissant. Toutes les questions qu'ils voulaient se poser s'échappaient timidement dans leur attitude: une main posée un peu trop longtemps sur le menu, un regard dévié. Curieusement, les objets donnaient raison à leur présence. Ils parlaient de banalités,... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 09:22 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21 octobre 2014

Partir loin dans ma tête ...

Les yeux fermés les yeux ouverts A moi la terre et l'univers Ma tête c'est le monde non restreint Je n'ai pas trouvé la limite ni la fin Je ne sais pas où je vais mais je vais loin Si je reste là je me perds en chemin Je suis en transit de moi-même Ma vie dans les gares où ça me mène Comme bagage v'là mes joies et mes peines Mon âme glisse comme une valise Et je rêve à toi ma petite Elise Les réflexions sont un refuge Et je dois partir loin ça urge Les gens sont las et les idées Je pense et je pars loin c'est le pied La... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 08:52 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 septembre 2014

" A très vite " : pourquoi V et B sont - ils voisins de clavier !

Ah ça devait arriver ! La question je me la posais. Se la poser ça n'a rien évité, sinon ça se saurait ! Je n'étais déjà pas douée pour tapoter sur le clavier, avec un stylo, j'aurais eu plus de pot. Mais voilà je me suis plantée. B et V sont voisins sur le clavier, attention ça pouvait arriver ! J'y pensais à chaque fois que je lisais dans un mail " à très vite ", une expression qui ne me plaisait pas, et pour cause ! J'aime la lenteur, et préfére " à bientôt" qui présage une douce nonchalance chuchotant " viens tôt". Je fais ce... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 09:04 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 septembre 2014

On va y arriver !

Atteindre un point au loin ? Tu parles, zéro pointé Pourtant on me l'a dit, on va y arriver Je ne sais pas si tu vas trouver la recette L'ingrédient principal une tonne d'espoir c'est net   Parce que tu te poses des questions sur l'horizon On va y arriver, c'est un ordre de mission Comment ? Le mot impec pour te clouer le bec Pour arriver, passe la porte des départs, mec   Une fois parti reste à savoir où aller Mais on l'a dit, eh oui, on va y arriver A fouiller dans les couloirs du temps vagabond Le... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 10:29 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
15 septembre 2014

Mes mots sont du vent !

Attention: inspiration, air marin, embruns, hum, c'est parti ! Une promenade sur les remparts, longs cheveux au vent, redingote et vue brouillée par les larmes, ich bin der Wanderer über dem Nebelmeer ! ( Was ? Sie verstehen nicht Deutsch ? Also... oups pardon je débloque :)  J'en ai mouché des kleenex, à cause de mes pensées complexes ! Il y a quelques temps, je vous écrivais : Et parce qu'un jour tu sais je serai le vent …  http://rosapristina.canalblog.com/archives/2013/12/30/28796685.html Et gnagnagnaaaa... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 11:39 - - Permalien [#]
Tags : , , ,