Un petit florilège de mes blablas, des mots valsés !

flèchesvie

" Le ciel cache son bleu l'âme aussi

Lui, il rêve d'ailleurs ici

Un souffle un espoir une lueur

Dans le feu de ses profondeurs

Il fait c'qu'il peut il est vivant

La vie est un grand fantôme blanc."

( in, Un coeur bleu  http://rosapristina.canalblog.com/archives/2014/02/18/29241906.html )

" Dérailler, ma vie sur des rails,et je m'emballe

De doux rêves en paquets, des secrets en pagaille,

Espoirs mis en malle, hop, suppléments bagages

Je file devant moi pour tourner mille et une pages"

(in Destinations  http://rosapristina.canalblog.com/archives/2014/01/22/29002045.html )

"Dans un monde tournoyant toujours en mouvement

Engouffrée dans l'ennui, soufflant, frôlant les gens

Je veux prendre le temps qui me pousse en avant

Passer dans la vie, arrêter de faire semblant

Je laisserai les souvenirs glissant devant

J'avancerai lentement au milieu des gens

Au milieu des gens, un doux passager du vent

Autour de lui ,vide, néant, et brasser du vent

Il perd la chaleur de coeur et quand il s'agite

Laisse sur ses pas l'empreinte d'une impression

Sous les caresses fugaces de cette foule, vite

Marche à tout vent, courbé, et cherche sa maison"

( in Et parce qu'un jour tu sais je serai le vent http://rosapristina.canalblog.com/archives/2013/12/30/28796685.html )

Pour me retenir avec douceur

Moi que vous dites jolie fleur

Laissez dans les champs

Etres libres et enracinées

Ô vos belles ducinées

Liberté le plus beau des présents

Mais vous tueurs de fleurs

Cueillez cueillez la douleur

Comme les filles arrachées

Dont les larmes sont vos trophées .

( in Les tueurs de fleurs http://rosapristina.canalblog.com/archives/2014/04/28/29750505.html )

Tout dépend de c' qu'il y a derrière ce Y

Des promesses, « je t'aime pour la vie » salamalecs

Des mots, copies de rats de bibliothèque

On va y arriver, formule contre l'échec

Du courage, pour les obstacles à esquiver

Même pas parti on pense souvent à l'arrivée

Qui veut le ciel, regarde déjà ses pieds rivés

En quatre mots, promis, on va y arriver.

( in On va y arriver ! http://rosapristina.canalblog.com/archives/2014/09/18/30607493.html)