instantsuspendu

Des instants de grâce s'offrent à nous, pour un peu qu'on les laisse venir à soi, qu'on les accueille, dans un silence subtil, pour les savourer de nos six sens. Des volutes de sensualités se déroulent dans le ciel, les émotions se dessinent en arabesque. Un soupir, un rayon de soleil sur l'oreille, sous le rideau rouge des paupières fermées tout contribue à mettre de l'extraordinaire dans le quotidien. Un soupir, poser son livre, sa tasse, ou son regard sur les passants trop pressés, trop souvent, et le temps malléable nous fait l'aumône d'un sursis. Oubliés un instant, la suite des saisons, l'abîme de réflexions, dans l'air vaporescent le monde s'est arrêté et nous en saisissons toute la portée.