08 novembre 2016

Penser ? Mais pour quoi faire ?

Nous saisissons les contradictions du temps qui nous pousse à aller de plus en plus vite, dans tout ce que nous faisons et à force d'évaluations, d'optimisations, nous nous rapprochons de plus en plus de la machine. Cependant, animés d'une conscience, nous nous efforçons de défendre notre humanité, ce qui passe par la culture des émotions. Celle-ci subit les effets de notre époque où tout doit aller très vite, jusqu'à notre capacité à être émus, bousculés, écœurés. Les mots doivent claquer, les images percuter, des émotions et vite, à... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 10:43 - - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 juillet 2016

Des instants de grâce s'offrent à nous, pour un peu qu'on les laisse venir à soi, qu'on les accueille, dans un silence subtil, pour les savourer de nos six sens. Des volutes de sensualités se déroulent dans le ciel, les émotions se dessinent en arabesque. Un soupir, un rayon de soleil sur l'oreille, sous le rideau rouge des paupières fermées tout contribue à mettre de l'extraordinaire dans le quotidien. Un soupir, poser son livre, sa tasse, ou son regard sur les passants trop pressés, trop souvent, et le temps malléable nous fait... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 12:07 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 avril 2016

L'attente

Stop. Le temps abat un mur devant nous. L'espace devient oppressant, on ne sait pas pourquoi on est là, les bras ballants. Les minutes qui semblaient élastiques se cognent contre ce mur qui nous coupe la route, elles se densifient et leur écoulement devient lourd, insupportable. Elles tombent comme les roches du haut de la falaise et leur atterrissage provoque une secousse douloureuse. Attendre... Comment nous détourner de cette attente et surtout nous détourner de nous-mêmes ? Dans la concentration de ce temps dans un espace... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 09:17 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
24 juillet 2015

Je suis toutes les saisons. Je suis l'été, la sieste derrière les persiennes, je joue à cache-cache avec le soleil, à la recherche d'un peu d'air, je prends l'avion pour de nouvelles latitudes, le soleil, la mer, et la solitude, je suis l'été, les longues journées, les soleils couchants, le voile qui flotte dans la lumière de l'après midi déclinant, une pause loin du monde et les mirabelles dorées sur les tartes à dorer ( j'adore). Je suis l'automne, la pluie régulière, et je pleure, je pleure mes jours heureux, je ne suis... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 13:36 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 mars 2015

fin de course ( courir, suite et fin(s) (?)

les jours défilent comme ce paysage devant moi je suis là à courir vers la gare vers le métro vers l'ascenseur vers le travail qui me colle une étiquette vers ma fiche de paie alors je cours le samedi vers les magasins je cours pour remplir mon espace de meubles me vêtir de nouveaux habits et me réinventer moi-même moi qui ne suis qu'une coquille vide vide comme un oeuf vide dont on aurait soufflé le contenu pour le faire sortir vide et le contenu de l'oeuf vide se répand sur la route que j'emprunte je ne suis que trajets fuite... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 10:11 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 décembre 2014

Les gens en retard grrrr....

Les gens en retard, ça m'horripile. Et comme il y a une épidémie de personnes en retard, je deviens horrible, asociale, je me transforme en boule bleue poilue et je crache du feu. Pourquoi se vautrer dans la nonchalance, dans le c'est pas grave, ils attendront ! Ben tiens, à ce sujet, même les trains s'y mettent! Mais je vais éviter de développer ce thème ici, on va finir par croire que je fais une fixette sur les trains et les gares, et que ma vie ne tourne qu'autour de ça ( quoique ...) Avec un air autosuffisant, on me dit, pas... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 13:42 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,

03 novembre 2014

Courir pourquoi courir toi le coureur ?

Il remarqua une fissure au plafond. Depuis combien de temps était-elle là ? Qu'importe, elle ne le gênait pas. Au contraire, il avait un motif à fixer sur ce plafond blanc qui lui rappelait toutes les fois où, allongé dans l'herbe, il fixait le ciel bleu. Et à ceux qui prétendaient que les nuages ne servaient à rien, sauf à apporter la pluie, il répondait : les nuages sont comme les problèmes dans la vie. S'il n'y en avait pas, le ciel serait bien monotone ... Parce que franchement, contempler un ciel bleu, pour l'imagination, il y a... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 05:58 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
31 octobre 2014

Mind the gap

"Please mind the gap between the train and the plateform " criait l'annonce. Elles se disaient au revoir, s'enlaçaient, pour garder le souvenir persistant de la chaleur amie. "Départ imminent, attention à la fermeture des portes." Chacune dans son espace: l'une dans le train l'autre sur le quai. Entre les deux dix centimètres qui faisaient toute la différence. Elles s'embrassèrent simplement. Les mains se rejoignaient, les épaules se touchaient, mais les pieds restaient dans un espace délimité. Les vies tentaient de se rapprocher et... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 09:44 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 août 2014

Impressions, suite

  L'azur lutte dans le gris La menace gronde encore Les touristes alanguis Que le soleil dore   Plus loin, autre terre Le feu consume le sol Montagne cratère Des pics vers Eole   Les rayons du soleil A la lumière vermeille Déplient les voiles Vers l'air, et les étoiles.   Journée plannifiée Cabas simplifiés Grâce à la météo Tu choisis bien tes hauts   Théorie chronophage Réfléchir au temps Et tourner la plage Compter les éléments   Précis, prévoir la pluie Penser, souffle le... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 14:19 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 décembre 2013

Et parce qu'un jour tu sais je serai le vent...

  Je vous donne mes tripes, mes secrets enfouis. Sur papier, chuchotements de clavier Pour les ressentir encore, dans longtemps, longtemps ...   Et parce qu'un jour tu sais je serai le vent Dans les feuillages et les étoiles souflle le vent Ce vent léger qui souffle, bouge, murmurant Rugissant, tournoyant, fouettant Balaie feuilles, nuages, ombres et poussière Le vent d'ici et de là-bas c'est moi, mystère   Avant, je n'étais qu'un doux passager de vent Avant, devant moi le vide dur et le néant ... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 10:47 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,