20 novembre 2017

Un moment réconfortant comme un chocolat chaud. Petit cadeau automnal. - Ça n’a pas bien l’air d’aller mademoiselle. Venez, un chocolat chaud vous fera du bien. Ecrasée de lassitude, je rendis les armes et acceptai l’invitation de mon voisin. Nous vivions sur le même palier mais ne nous croisions que rarement. Je sentais parfois son regard transpercer l’oeilleton et m’observer, après un glissement de pas près de la porte que je feignais d’ignorer. Il me fit m’asseoir dans la pièce principale de son deux-pièces. Les rideaux verts... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 17:49 - - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 juin 2016

les autres

Ils sont là autour de vous dans la rue dans les voitures dans les magasins assis à côté de vous ils passent ils vous voient ils se font une opinion de vous ou alors restent indifférents  -quoi de pire que l'indifférence- vous voulez passer inaperçu, ou bien les bousculer et montrer que vous existez non non vous n'êtes pas un fantôme flottant alors vous vous durcissez dans une lutte avec vous-mêmes  je suis là aimez-moi détestez-moi dénigrez-moi méprisez- moi mais j'existe je suis là je ne ferai que passer mais s'il vous... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 08:50 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 avril 2016

L'amie fidèle

Il y a tout de même des repères bien solides dans un monde des plus individualisés qu'il soit, où tout tourne autour du moi je moi je ! La société comme son nom l'indique, fait tout pour nous encourager au " bien vivre ensemble", puisqu'elle est fondée sur l'altérité. Tout est censé être plus facile ensemble. Et il est si bon de se sentir important aux yeux de quelqu'un ! Tout dans nos actes et nos efforts tend vers la fuite de la solitude: lieux de rencontres, associations, groupes de soutien, fêtes des voisins, rassemblements,... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 07:57 - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 janvier 2016

L'écran reste muet le téléphone devenu superflu ne sonne plus, passent les heures, se creuse le coeur et vite à la rescousse j'invoque les souvenirs pour combler le manque, le passé devient chéri car il a fui, je lis et relis les derniers mots, ceux qui font écho. Et attendre  une réponse qui ne vient pas , ah ça c'est bien moi,  tendre une perche pourquoi tendre une perche, au bout il n'y a rien, elle n'est plus là la main, celle que je serrais celle qui apportait chaleur et réconfort, celle qui me retenait et  qui... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 17:04 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,
31 décembre 2015

Vous qui êtes seuls ce soir

... sachez que vous n'êtes pas seul, à être seul. Nous sommes des milliers, à nous sentir seuls, délaissés, et nous cherchons à nous débarasser de nous-mêmes et de notre solitude, en surfant sur le net, sur les réseaux sociaux, pour voir un peu comment est la vie ailleurs. Vous savez, elle n'est pas forcément mieux ailleurs, la vie. Rappelez-vous, ce n'est pas parce que les autres déballent leur bonheur, en vitrine, que leur vie est meilleure. Ne vous comparez pas aux autres et oubliez un moment ce qu'ils peuvent vivre, ne vous... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 18:53 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
29 août 2015

la fourmilière

La ville s'étendait devant lui, hostile, ventre à terre, comme un alligator affamé. Les maisons entassées avaient eu raison de la verdure, le gris dominait. Les escalators fonctionnaient à vive allure, entraînant dans leur glissement vorace la foule pressée sur ses marches dentelées. Les regards s'étaient évidés, les coeurs alourdis. Comment s'était effectué le transfert de matière, le transfert d'émotions ? Il humait l'atmosphère lourde des âmes enfermées dans ces corps qui bougeaient mécaniquement. Enveloppes de chair harassées par... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 08:08 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

01 juin 2015

Regarder le temps couler et les larmes passer

Le vieil homme marchait tranquillement, dans l'allée bordée d'arbres, quand il la vit, seule sur un banc, le regard perdu. Au premier abord, la jeune femme semblait profiter de cette belle journée pour un bain de soleil improvisé. Une brise légère faisait voler ses longs cheveux bruns retenus négligemment par deux petits papillons posés au dessus des oreilles. A mesure qu'il s'approchait, les traits de son visage se précisaient. Elle avait les yeux fermés. Il ralentit le pas pour ne pas troubler sa quiétude. Il fut surpris de voir que... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 10:22 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,
29 mai 2015

Étrange histoire quotidienne D'un homme à l'air amène Fidèle à l'image des autres Sortir du rang quelle faute Mystère des êtres téméraires Chut ! C'est chacun ses affaires On en racontera des histoires A feindre face au miroir Et même si tu cherches bien C'est toujours le même refrain Jouer, s'éviter, s'admirer Tristes poupées évidées Aux masques rictus Solitude, toujours plus Attitudes et lapsus Pauvres comme Crésus ! Mystère des êtres solitaires Ombres éclatantes de lumière Perdu au milieu de la foule Lui unique... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 16:44 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
23 février 2015

Seule.

Tout était vide autour d'elle mais tout grouillait. Le flot des voitures, les bus remplis comme des oeufs aux heures de pointe, les grands axes pris d'assaut. Tous ces blablas inutiles Bonjour, ça va, oui et toi ? cette mascadrade, jouée de bon gré par tous les comédiens jouant la farce du monde, la dégoûtait par la vacuité qu'elle suscitait et la révoltait car elle devait bien d'admettre, elle y contribuait, comme tout le monde. Elle avait essayé, bien des fois, de se rendre disponible à la rencontre, et de créer une complicité... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 03:47 - Permalien [#]
Tags : ,
29 janvier 2015

Indolence insolente

Les yeux se ferment je pars douce mélancolie les étoiles scintillent sous la couette se reposer fuir  le monde hostile  plus de force on m'a brisé l'écorce se cacher  sous les replis du lit  chaque individu est un ennemi une immense lassitude  gangrène petit à petit mon corps disparaître n'être plus qu'un être quand tout va mal dans la douceur lancinante le corps se ramollit emporté par le vent virevolter rêver un monde plus beau  sous les closes paupières tout va bien mon corps se liquéfie sous la... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 09:14 - - Permalien [#]
Tags : , , ,