09 février 2018

Des larmes de grand

Elles arrivent comme ça, sans crier gare, viennent des tripes, extirpent leur chemin, poussez-vous de là on arrive, elles montent montent montent tout d'abord à fleur de paupières jusqu'à éclater, déborder et sans effort elles coulent toutes seules, gravité oblige. Sans demander notre avis elles s'imposent avec l'impératif d'un trop-plein d'émotions à évacuer, colère tristesse souffrance fatigue et rage mêlées qui font mal et qui dans un cri corporel dévalent les joues devenues creuses. Ce sont des larmes de grand. De ceux qui... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 14:01 - - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 janvier 2018

Je suis, encore et toujours

Il y a trois ans, je me relevais après des mois difficiles... prête de nouveau à en découdre avec les difficultés. Je postais sur un réseau social un lever de soleil, sur une gare qui a vu tant de mes trajets et qui m'a vue dérailler. Tout un symbole. Toute pleine d'espoir et d'envie d'apporter ma rime au grand poème du monde, vers 11h, Juste ce coeur qui est sous ta main,est mis en vente, super génial, je diffuse comme je le peux l'espoir en gardant à l'esprit toutes les difficultés qui se cachent derrière l'amour.  La vie... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 14:02 - Permalien [#]
Tags : , ,
20 juin 2017

Quand l'écriture permet de soutenir des causes... Voici un recueil de textes sur le thème "surmonter les épreuves" , auquel j'ai participé avec 28 autres auteurs. Les bénéfices seront intégralement reversés à Giani, 28 ans, entièrement paralysé après une agression à l'arme blanche. Ils permettront d'améliorer sa qualité de vie. Le recueil lui est dédié. La vie est composée d'épreuves et sa richesse et ses enseignements tiennent à la capacité à surmonter les épreuves. Vous comme moi en traversons. Voici donc un recueil à (s')offrir... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 11:34 - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 mai 2017

Prendre l'air

Elle claque la porte, sort, ses pieds avancent tous seuls, elle part, elle fuit, les escaliers qui sentent la pisse, ciao, le hall, ciao, les boîtes aux lettres qui dégueulent de pub et de mauvaises nouvelles, ciao. Un jeune avec le nez percé d'un gros anneau jette son joint quand elle ouvre la porte. Dans une autre situation elle ne l'aurait pas laissé rentrer, mais là qu'ils aillent tous se faire foutre, il peut vandaliser les parties communes de l'immeuble, ce n'est plus son problème, elle se casse. Et comme dans toutes les scènes... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 10:14 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 mars 2017

Coeur battant

Quand tu es arrivé au monde, tu avais tout à y découvrir. Je te serrais contre mon sein pour t’envelopper de ma chaleur. Mais le bonheur utérin n’était déjà qu’un souvenir. J’ai toujours voulu t’armer contre le malheur, mais ce n’est pas ça, la vie. Tu as grandi, tes dents ont poussé et dans la douleur tu as découvert une farandole de saveurs. Tu as appris à te tenir debout puis à marcher et dans cet apprentissage, tu es tombé, mais tu t’es relevé. Chaque pas martelait une petite victoire et une grande découverte. Là où dans mon... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 09:51 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
02 février 2017

Play. Les basses donnent le tempo, les pieds entraînés par l'envie de trépigner, stimulent la chaîne musculaire, et tout le corps s'éveille. Les chairs se contractent, puis se relâchent, et même les cheveux se mettent à danser. Il tourne sur lui-même et une folle farandole emporte les soucis. Il tourbillonne jusqu'à s'enivrer en secousses, variations et arabesques. Les battements de son coeur se font plus puissants, dans l'effort coule le réconfort du vivant. Pourtant, une pensée le déstabilise et c'est la chute. Ses genoux... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 17:31 - - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 juillet 2016

Sans commentaire, sans mot, sans haine

Posté par Rosapristina à 21:49 - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 juillet 2016

Fin de saison et comme les cycles de la vie, les gens vont,viennent après les timides présentations arriivent déjà les au-revoir. Il y a des fois où l'on pense que les événements sont définitifs, que les au-revoir doivent sonner comme des adieux. Le côté définitif fait peur car il renvoie à la mort. D'accord ça plombe l'ambiance de la nommer mais c'est ainsi, appellons les choses par leur nom et voyons le monde avec lucidité. Se raccrocher à la vie et se dire que rien n'est figé et que tout peut continuer, de recommencements en... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 07:42 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
02 juillet 2016

Nouveau monologue !

Alors là pas de chichi ni fioriture,  avec enfin un monologue pour répondre à cette question universelle : qu'est-ce que la vie ? Et le pire, qui est aussi le meilleur, c'est que vous allez avoir une réponse, sans prise de tête celle-ci, elle ne vous prendra que dix minutes  ! Parce qu'on peut être désespéré sans être désespérant, être triste et garder une étincelle au fond de soi, plongez dans la surprise  d'une réflexion  abyssale avec ce monologue pour 1H ou 1F ( 10 min) , que vous pouvez retrouver... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 22:15 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
18 avril 2016

La société occidentale  nous presse le citron. Elle nous presse à quoi ? A part dépenser notre fric, courir partout jusqu'à s'épuiser physiquement et moralement, on nous pousse à nous remplir, partout : de bouffe, d'affaires, d'expériences, toutes les plus exceptionnelles les unes les autres, de passe-temps, de loisirs, c'est à celui qui en a le plus, celui qui en fait le plus, et même d'apprendre à lâcher-prise. Et le résultat, c'est qu'il y a toute une économie qui surfe sur le mal-être en créant des prêt-à-penser. Déjà tous... [Lire la suite]