06 septembre 2018

Avez-vous bien remis vos semelles de plomb ?

Beaucoup ont déjà repris le chemin: école, boulot, société, les trois pieux auxquels nous sommes attachés et qui rappellent le bon vieux tripalium. Les plus chanceux, comme moi, profitent encore de quelques jours d'oisiveté et pourtant ! Les dernières heures de nos vacances chèrement attendues s'écoulent inexorablement, il va falloir rentrer. Oui ce fameux mot qui revient tous les ans comme une ritournelle sonne le glas de l'insouciance et annonce les résolutions qui donnent à septembre, un air de janvier. La rentrée revient comme... [Lire la suite]

03 mai 2016

Au delà de l'ici-bas

La vie la mort qu'est-ce que c'est ? Est-ce enfoncer des portes ouvertes que de parler de la mort alors qu'on est vivant ? Mais si nous ne devions parler que de ce qu'on a vécu, que faire alors de notre capacité à imaginer et à se projeter ? N'est-ce pas là toute notre richesse et source de mal-être ? Tsss tsss rassurez-vous, il ne s'agit pas là de se lamenter à grand coup d'élégies et de larmes, "mais pourquoi donc être vivant si c'est pour mourir un jour ?" Nanananan, la question n'est pas là . Vous allez me dire, mais qu'est-ce... [Lire la suite]
25 mars 2015

fin de course ( courir, suite et fin(s) (?)

les jours défilent comme ce paysage devant moi je suis là à courir vers la gare vers le métro vers l'ascenseur vers le travail qui me colle une étiquette vers ma fiche de paie alors je cours le samedi vers les magasins je cours pour remplir mon espace de meubles me vêtir de nouveaux habits et me réinventer moi-même moi qui ne suis qu'une coquille vide vide comme un oeuf vide dont on aurait soufflé le contenu pour le faire sortir vide et le contenu de l'oeuf vide se répand sur la route que j'emprunte je ne suis que trajets fuite... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 10:11 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 janvier 2015

Dans les rêves, un capharnaüm d'homme, pas de trêve, ( normal quoi ...)

  3h21... nuit noire. Seuls traversaient sous les entailles du bois vermoulu les rayons de l'éclairage public. Les taches lumineuses dessinaient des formes abstraites sur le plafond. Il ouvraitles yeux, et sans savoir pourquoi, fut réveillé d'un coup. Tout était évident dans son esprit : c'était le bazar intégral. Les pensées se bousculaient confusément dans sa tête, il voulait défier le temps, se surpasser, devenir immortel, il courait, il rêvait, mas ce n'étaient là que les minces instants de son passage sur terre. Il savait... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 08:32 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 décembre 2014

Les gens en retard grrrr....

Les gens en retard, ça m'horripile. Et comme il y a une épidémie de personnes en retard, je deviens horrible, asociale, je me transforme en boule bleue poilue et je crache du feu. Pourquoi se vautrer dans la nonchalance, dans le c'est pas grave, ils attendront ! Ben tiens, à ce sujet, même les trains s'y mettent! Mais je vais éviter de développer ce thème ici, on va finir par croire que je fais une fixette sur les trains et les gares, et que ma vie ne tourne qu'autour de ça ( quoique ...) Avec un air autosuffisant, on me dit, pas... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 13:42 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 novembre 2014

Marche ou crève, cours et ...

Retrouvons notre coureur laissé le jour de son anniversaire, entouré par ses amis ( voir message du 3/11/14) http://rosapristina.canalblog.com/archives/2014/11/03/30859084.html Il se leva, le matin suivant, avec l'envie de poursuivre le combat. La haie des êtres aimés accompagnait sa course. La sagesse résidait dans l'endurance et la constance à poursuivre un effort. Il avait conscience que la discipline à suivre serait la part la plus difficile de son travail et de sa course. Au fond de lui la révolte était là, il en voulait aux... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 09:47 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,