19 janvier 2018

Des lumières tamisées, une musique langoureuse dans une salle de danse, pardon, un temple de la sensualité. Au premier abord on plonge dans un cliché, avec toutes ces jeunes femmes en micro-short/brassière au ventre plat comme une conversation avec le voisin du dessus. Après un échauffement spécifique, haut, bas du corps et beaucoup le bassin aussi, enfin on attaque la bête:cette énorme barre- la pole donc- qui ressemble aux barres dans les transports en commun. Je me vois déjà vers 17h dans le RER A à faire le reverse grab...pas sûr... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 09:44 - - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 octobre 2016

Nous n'aurons pas assez du calendrier pour commémorer toutes les petites et grandes causes avec ces journées internationales, mondiales, de ... où chaque jour murmure et hurle ses mots d'ordre, pour réveiller les trop bonnes consciences. Ce mardi 11 octobre : Journée internationale de la fille: de belles prises de consciences, oui, une piqûre de rappel sur les discriminations faites aux filles, barrières sociales, violences, mariages précoces et subis, pour "dénoncer", "prendre conscience", "bouger les mentalités". Très louable, bien... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 09:47 - - Permalien [#]
Tags : , ,
15 mars 2016

Le roi soleil

Un sujet qui revient régulièrement ici parce qu'il me tient à coeur et par le biais de ce blog je veux aussi m'engager contre ce fléau. Voici une petite devinette: Quelle différence y-a-t-il entre : 1. Il me regarda et PAF ! me gifla. Et: 2.  Je l'ai attendu ce soir là comme les autres soirs. Quand il rentrait à la maison, j'avais un mélange d'appréhension et de soulagement. Je ne savais pas à quoi m'attendre, mais il donnait une raison à ma présence ici. Je n'étais plus seule et lui était content de me retrouver, après une... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 08:49 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08 mars 2016

journée internationale des droits des femmes: laissez-moi rire bien jaune

Quand je regarde le calendrier, quand j'ouvre ma boîte mail, quand je fais un tour sur les réseaux sociaux, et que je vois que rien ne change, toujours la même chose, ce 8 mars est ponctué de messages gentillets " bonne fête, bonne journée de la femme, la journée de la femme c'est 365 jours par an" alors il y a plein de panneaux à la con avec des citations à la con, avec des roses virtuelles à la con,  pour être dans le move, ah c'est bien pendant une seconde on y a pensé, un peu comme une corvée , et puis vous allez avoir les... [Lire la suite]
02 décembre 2015

Mourir une première fois

Elle était si désirable dans sa robe bleue volatile, là où le vent découvrait ses jambes avec impudeur, il y avait vu une invite. Alors il s'était servi. Il avait interpellé la jeune femme, elle n'avait pas répondu,  et avait poursuivi son chemin. Son sang n'avait fait qu'un tour, bouillonnant . Il l'avait suivie et avant qu'elle ne rejoigne le boulevard, il était arrivé à sa hauteur, un couteau suisse à la main et d'un calme inquiétant il lui intima de le suivre, sans faire de vague, ni crier. Devant la menace elle ne pouvait... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 09:26 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 octobre 2015

A quoi penses-tu quand il t'insulte, puis revient, balance ses beaux mots comme il sait si bien le faire,  et toi pour cela tu m'amouraches ?  Bannis de ton vocabulaire les "toujours" et les "jamais", les "comme un fou", les "pour la première fois", les "pour la dernière fois",  tous ces mots en quête d'absolu et qui ne mènent nulle part, sauf, à la douleur. Arrête de croire ses belles paroles qui ne riment à rien de rien.  N'accepte pas ses coups, qu'il veut faire oublier avec des mots qui ne riment à rien de... [Lire la suite]

24 avril 2015

110, 120, 100

  On conte la beauté, la mignonne et sa rose, Dans les films, rimes, guimauve, rose Et aujourd'hui j'ose la prose Pour les créatures encloses Super promo, deux pour le prix d'un, Célébrer le corps de la femme Giron utérin pour bourgeon d'âme Mon corps devient plus que le mien   Ventres du printemps 110, 120, 100 Mensurations de rêve Poupée gonflée à la sève   Matin nausées olé olé Féminité elastiquée Garantie sans silicone Pour l'éponge à hormones Les montagnes vergetures Ont la vie dure quelle allure ! Les envies assouvies de surimi... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 15:04 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 avril 2015

De qui se moque-t-on ?

Petite commande passée il y a quelques jours :  Monologue pour une femme , 10 minutes. De qui se moque-t-on ? Suite à une rupture amoureuse, une femme soulève les ambiguïtés des comportements masculins et des exigences des hommes. La plupart des affirmations suivantes sont sujettes à caution, donc n'y voyez là que le défouloir d'une femme qui aime les hommes malgré leurs effarantes contradictions. Retrouvez donc l'exutoire de cette femme soit en m'en faisant la demande directe, soit sur les sites où mes textes sont en ligne : ... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 11:27 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 mars 2015

Journée de la femme, foutage de gueule

Bon, on savait déjà que la journée de la femme était un foutage de gueule intégral, mais alors avec Carrefour on a atteint les hautes sphères de la connerie.  Le spot publicitaire  radio de cette enseigne de la grande distribution vante les mérites de sa carte de fidélité et tenez-vous bien , propose pour ce 8 mars, notre journée comme "ils " disent , des réduction exceptionnelles sur les fleurs, le maquillage et les produits de beauté ! L'idée peut être sympa sortie de ce contexte où on est prises pour des truffes. ... [Lire la suite]
19 septembre 2014

Quand le corps devient prison

L'INSUPPORTABLE.  Quand les gestes sont durs, quand la main devient arme, quand le poing est marteau, quand l'homme n'est plus compagnon mais bourreau, la femme est chosifiée, pire, elle est anéantie. L'arbre perd ses fruits, la chair devient entrailles hurlantes, et le souffle souffre. L'âme volète lourdement, colombe souillée qui pleure la perte de confiance, le refuge de toutes les déceptions et les malheurs. Le ciel devient noir, il n'y a plus rien pour faire briller le soleil, le corps est déchiré, la pluie tombe dedans et... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 13:07 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,