09 février 2018

Des larmes de grand

Elles arrivent comme ça, sans crier gare, viennent des tripes, extirpent leur chemin, poussez-vous de là on arrive, elles montent montent montent tout d'abord à fleur de paupières jusqu'à éclater, déborder et sans effort elles coulent toutes seules, gravité oblige. Sans demander notre avis elles s'imposent avec l'impératif d'un trop-plein d'émotions à évacuer, colère tristesse souffrance fatigue et rage mêlées qui font mal et qui dans un cri corporel dévalent les joues devenues creuses. Ce sont des larmes de grand. De ceux qui... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 14:01 - - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 février 2017

Changer de vie ?

Vous vous levez avec une furieuse envie de bousculer les habitudes, de crier au passé que vous faisiez que passer, d'embrasser le présent et de mordre à pleines dents dans le fruit de la connaissance, et vous vous tournez vers l'avenir. Vous voyez les minutes, ces gangues chères à Baudelaire, qu'il ne faut pas lâcher sans en extraire l'or, comme des opportunités à saisir et quand vous prenez conscience des années que vous avez cumulées au compteur et de celles qui vous restent à vivre, le coeur s'emballe et vite vite l'urgence de... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 07:30 - - Permalien [#]
Tags : , ,
13 août 2016

Vertus de vacances

Une des vertus des vacances, au-delà du dorage de pilule, du changement d'habitudes, de la découverte de nouveaux lieux, ou du pélerinage en terres connues, et du  resserrement des liens familiaux (n'en jetez plus !) c'est, je vous le donne en mille: la réflexion sur soi, l'occasion de prendre des distances avec sa vie et de se poser.  Nan nan nan je vous vois venir, vous allez encore vous dire "mais elle ne peut pas s'arrêter de réfléchir quelques minutes ? "  eh bien si  si, et je m'en porte très bien ! ça fait... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 12:17 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 mai 2016

Il est temps de remettre les pendules à l'heure. Pétris d'orgueil, nous ne sommes que des insectes qui veulent devenir éléphants. Nous regardons le ciel, très haut, nos pieds touchent par terre, la tête souvent aussi à force de bêtise. Pourquoi oublier ainsi notre place insignifiante dans le monde ? Nous oublions que l'imposant éléphant se déplace en silence. Il n'a pas besoin de brasser l'air autour de lui et de semer la panique dans la fourmilière pour exister. Pourquoi ne pas regarder le monde dans son ensemble, lui qui... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 06:25 - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 mars 2016

Nous, pantins dans la grande valse du monde Mus par d'insensées envies fécondes Avançons fiers soldats le nez au vent Des pas de biais le regard en avant  Appréciez la variation imposée Ces artistes tristes avancent dos courbé Avec dans la tête une litanie A quelques instants près tout est fini Les dés sont jetés et plus de partie Il en faut peu pour devenir un tout Le monde est une farce dont je suis le fou .
Posté par Rosapristina à 14:12 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,