25 octobre 2017

À l'usage du dos fin

Je parle tant qu’il m’est possible de le faire librement ! J’aime parler, écrire, tourbillonner sous la danse de ma plume ! J’irai me cacher loin loin loin là où on ne me trouvera pas, là où je pourrai laisser les idées m’envahir, les mettre en mots, les modeler, les malaxer, les maltraiter parfois, les essorer jusqu’à ce qu’ils épuisent mes larmes ! Souvent les idées se bousculent dans ma tête, j’ai besoin de les partager, car une idée seule dans son coin me semble inutile. A plusieurs, elles s’élèvent, grandissent de l’enthousiasme... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 10:33 - - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 mai 2017

Thèmes : communication, nouvelles technologies, internet, liberté d'expression

A une époque où les moyens n'ont jamais été aussi importants pour échanger, communiquer plus, est-ce communiquer mieux ? Une réflexion qui sera mise en ligne prochainement ici et qui est le sujet de  Hors connexion (cliquez sur le lien HorsConnexion_ex_)une saynète avec 3 rôles. D'autres pièces sur le sujet : La vraie vie est ailleurs( 2 rôles) cliquez sur le lien: lavraievie_ex) et qui dit communication dit "expression", retrouvez  à l'usage du dos fin  ( pièce pour 6 adolescents, cliquez sur le lien... [Lire la suite]
04 mars 2017

Coeur battant

Quand tu es arrivé au monde, tu avais tout à y découvrir. Je te serrais contre mon sein pour t’envelopper de ma chaleur. Mais le bonheur utérin n’était déjà qu’un souvenir. J’ai toujours voulu t’armer contre le malheur, mais ce n’est pas ça, la vie. Tu as grandi, tes dents ont poussé et dans la douleur tu as découvert une farandole de saveurs. Tu as appris à te tenir debout puis à marcher et dans cet apprentissage, tu es tombé, mais tu t’es relevé. Chaque pas martelait une petite victoire et une grande découverte. Là où dans mon... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 09:51 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
01 avril 2016

à l'usage du dos fin

ça pourrait ressembler à un gros poisson d'avril. Or, le dauphin est un mammifère. C'est assez de faire des blagues pourries, le 1er jour d'avril particulièrement. Il y en a qui se cachent à l'eau, mais je vous propose tout simplement un tour au XXIIème siècle. Là où les livres ont disparus et où les gens sont tous contrôlés, jusqu'à leurs pensées, leurs rêves, leurs espoirs; les seuls dos fins que vous y verrez seront apparemment en liberté. Or à partir du moment où vous êtes fliqués, par des balises GPS, par une puce qui... [Lire la suite]