21 octobre 2014

Partir loin dans ma tête ...

Les yeux fermés les yeux ouverts A moi la terre et l'univers Ma tête c'est le monde non restreint Je n'ai pas trouvé la limite ni la fin Je ne sais pas où je vais mais je vais loin Si je reste là je me perds en chemin Je suis en transit de moi-même Ma vie dans les gares où ça me mène Comme bagage v'là mes joies et mes peines Mon âme glisse comme une valise Et je rêve à toi ma petite Elise Les réflexions sont un refuge Et je dois partir loin ça urge Les gens sont las et les idées Je pense et je pars loin c'est le pied La... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 08:52 - - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 octobre 2014

Si loin, tu es là. Le monde qui a pitié de ma tristesse envoie ses codes. Il murmure ta présence dans les indices laissés un  peu partout : la démarche souple de cet homme, le sourire de cette femme, la main adolescente qui déplace une mèche de cheveux, le pas allongé de ce jeune homme, dans toutes ces gestes que les autes disent insignifiants, j'ai envie d'y voir des lois. Je te vis en silence, je palpite avec toi, je suis ton absence mon coeur en émoi. Je te vois partout, sur les murs, dans mon café du matin, j'imagine ton... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 19:37 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 octobre 2014

Action ! Dernière scène Aux répliques hallucinogènes Starring un drôle d'énergumène Un type rencontré à Molène Il m'a toisée, yeux ébènes Puis coincée dans l'arène Moi sirène lui dieu héllène Deux minutes mon oxygène Couchés dans l'arène Sur un sol allergène Des cris acouphènes   Je craignais un manque d'hygiène Il me dit d'un air amène Des paroles cantilènes " Faisons fusionner nos gènes Dans une danse obscène Créons un nouveau phénomène " Ouhla, nos envies hétérogènes Malgré nos corps schizophrènes La... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 04:57 - - Permalien [#]
Tags : ,
27 septembre 2014

L'arc-en-ciel

  Un cache cache dans le ciel      Les nuances d'un furtif présage Un jeu subtil avec le soleil Et l'eau suspendue passagère Frissonne dans les parages Voici le spectre rayonnant Sa portée polychrome de lumière Déroule le pont flottant Des fantômes de couleur Lèvent le nez, un joli pied-de-vent ! ... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 05:03 - - Permalien [#]
Tags : , ,
18 septembre 2014

On va y arriver !

Atteindre un point au loin ? Tu parles, zéro pointé Pourtant on me l'a dit, on va y arriver Je ne sais pas si tu vas trouver la recette L'ingrédient principal une tonne d'espoir c'est net   Parce que tu te poses des questions sur l'horizon On va y arriver, c'est un ordre de mission Comment ? Le mot impec pour te clouer le bec Pour arriver, passe la porte des départs, mec   Une fois parti reste à savoir où aller Mais on l'a dit, eh oui, on va y arriver A fouiller dans les couloirs du temps vagabond Le... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 10:29 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
09 septembre 2014

Nocturnes

Le soleil glissa doucement derrière la colline, il emporta ses rayons sous le bras pour les offrir aux contrées lointaines. Il s'éloignait sans se retourner ni se soucier de la nuit dans laquelle il plongeait à tour de rôle la terre. Une étoile a ouvert ses yeux cette nuit. Elle a lui. Le voile invisible de l'ombre a estompé les couleurs et formes alentour. Le vent a soufflé, sa mélodie a ouvert la piste. L'astre de ses bras stellaires a enlacé les cyprès, les nuages se sont échappés et sur le sol les bestioles, rapides et avides,... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 07:13 - - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 septembre 2014

Le sourire de la ligne 4

A la prochaine, on se reverra, c'est promis.  Je m'étais enfuie dès le départ du train. Encore un départ. Je n'avais aucune raison de rester, si ce n'était me faire encore plus de mal à le voir partir. Une répétition agaçante de gestes douloureux que ces au-revoir dans une gare. Un sac à dos, des souvenirs, et une tête bien remplie. Encore la douleur, serrer la personne aimée dans ses bras, encore les promesses de retrouvailles, plus tard. Il était cependant impossible de s'habituer à tout cela. La séparation était à chaque... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 09:10 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 août 2014

  Allez petit homme marche   Un pas, avance, drôle de farce   Sous tes pieds balanciers ton ombre   Muette discrète mais t'encombre   Le soleil règne au zénith   D'un rayon l'envoie sur orbite   Un pas de plus l'astre dépassé   Elle fuit, grandit, étirée                       P'tit gars n'oublie pas sa présence ... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 11:10 - - Permalien [#]
Tags : , ,
15 août 2014

Dis- moi des mots d'amour, là tout de suite

Prends mes mains, joue avec mes doigts, fais -les bouger comme des stylos à ranger dans un porte-plume, souris-moi, sois gêné, laisse passer les silences, laisse tes émotions de s'y vautrer, regarde-moi, là tout de suite, fais-moi ivre, rends - moi autre, là tout de suite, reconnais-moi, raconte-toi, parle-moi de toi, dis-moi des mots d'amour, parle-moi de tout ce que tu espères faire avec moi, prononce des paroles douces, des mots sauvages, laisse-toi aller à ce que tu ressens, là tout de suite, on avait dit arrêtons de réfléchir,... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 10:03 - - Permalien [#]
Tags : ,
12 août 2014

Partir

Soulever des questions Porter un poids trop lourd Les chuchotements sourds Cherchent l'horizon   Partir ... ou fuir ?   Sortir prendre l'air Faire le tri quelle affaire ! Que jeter, que garder ?   Partir pour fuir l'ennui Nettoyer le fouillis Rassembler ses idées Partir, ah, quel pied !   Empaqueter son courage Protéger l'entourage Et boucler ses bagages Scotcher les envieux Marquer son passage Déposer son bilan Pour espérer mieux  Rendre les clés Solder une relation Voici le temps... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 08:55 - - Permalien [#]
Tags :