20 mai 2015

Shopping addict

Elle ouvre son armoire, un terrible foutoir, des piles de vêtements, faire semblant, elle n'a rien à se mettre, son dressing dégueule de toilettes mais rien ne va, rien à se mettre, une seule solution, partir en mission ! Un grand sac, une carte bleue affutée, des chaussures plates et hop c'est parti ! Elle court les boutiques à la recherche de l'affaire, la petite robe noire qui va lui donner du style, une quête très utile, celle de la beauté intérieure, avec des artifices extérieurs ! Elle se couvre de tissus et son compte est... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 09:02 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 avril 2015

110, 120, 100

  On conte la beauté, la mignonne et sa rose, Dans les films, rimes, guimauve, rose Et aujourd'hui j'ose la prose Pour les créatures encloses Super promo, deux pour le prix d'un, Célébrer le corps de la femme Giron utérin pour bourgeon d'âme Mon corps devient plus que le mien   Ventres du printemps 110, 120, 100 Mensurations de rêve Poupée gonflée à la sève   Matin nausées olé olé Féminité elastiquée Garantie sans silicone Pour l'éponge à hormones Les montagnes vergetures Ont la vie dure quelle allure ! Les envies assouvies de surimi... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 15:04 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 mars 2015

fin de course ( courir, suite et fin(s) (?)

les jours défilent comme ce paysage devant moi je suis là à courir vers la gare vers le métro vers l'ascenseur vers le travail qui me colle une étiquette vers ma fiche de paie alors je cours le samedi vers les magasins je cours pour remplir mon espace de meubles me vêtir de nouveaux habits et me réinventer moi-même moi qui ne suis qu'une coquille vide vide comme un oeuf vide dont on aurait soufflé le contenu pour le faire sortir vide et le contenu de l'oeuf vide se répand sur la route que j'emprunte je ne suis que trajets fuite... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 10:11 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 mars 2015

la foule

ils sont là gris partout gris dans leurs costumes gris à rouler dans des voitures grises qui se perdent dans le brouillard gris à courir dans leur costume gris leurs cheveux deviennent gris grisonnant gris  sonnant frissonnants ils crient muets dans la foule grise emportés par les escalators gris ils se croient les plus forts oh qu'ils ont tort ils avancent gris sans effort dans leur costumes gris les visages gris ont grise mine ils avance en mode automatique gris c'est pathétique l'escalator les dévore gris tout gris la... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 15:27 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 mars 2015

La douce et douloureuse difficulté d'aimer dans la durée

 Je m'arrête un moment, je souffle et je regarde en arrière toutes ces années ensemble, à mettre des couleurs dans nos jours, du relief dans la platitude des instants présents, des espoirs dans nos peines. Des années écoulées, sans trop se poser de questions car tout allait de soi, nous étions deux et nous ne faisions qu'un, nos envies concordaient, nos passions étaient communes. Et, insidieusement, la vie a lessivé nos rêves, les couleurs se sont délavées, nos aspirations ont été aspirées, et notre quotidien est devenu lourd.... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 09:03 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 mars 2015

Une tasse un café Le temps épicé Avalé en gorgée        Saveurs corsées Des étoiles amitiés
Posté par Rosapristina à 08:12 - - Permalien [#]
Tags : ,

25 février 2015

Les miracles existent Les malheurs aussi Catastrophe elle fuit Quitte la piste Le cahier retrouvé Les liens déliés Êtres désenchantés Où est l'effet des fées ?
Posté par Rosapristina à 17:14 - - Permalien [#]
Tags :
23 février 2015

Qu'est-ce qu'on fait de nos vies ?

Il y a ceux qui disent "Je ne sais pas, laissons souffler le vent présent On verra bien Vivons maintenant " Il y a ceux qui se lèvent Avec à pleine poignée la poudre de leurs rêves Et sur l'oreiller à la première bise Donnant vie à deux mains Soufflent: "Mon présent ! "   Parenthèse ouatées Ou frisson d'alarme Devant les tableaux de Morphée Viennent les rires ou les larmes Mais pas d'indifférence Pour que tout recommence   Il y a ceux qui sortent de leur besace Plume, encrier et espoirs chuchotés ... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 09:10 - - Permalien [#]
Tags : , ,
17 février 2015

Une jolie cariatide Sans corniche égide Traîne son corps vide Sans travail, sans bride Elle arrache l'éphéméride, Bientôt plus de susbide Le gouffre avide De mélancolie cupide Aspire ses aspir' torrides. La coquille vide Se sent vide vide vide Elle crie timide Des pensées apatrides Les gens aux yeux biocides La voient insipide Derrière le gris homicide La foule grouille, bolide Le temps s'étale, languide Elle espère stupide Un avenir moins putride Mais le vent souffle fétide. La coquille vide Se sent vide vide... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 14:41 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 février 2015

L'araignée du soir

J'étais tranquille au dodo J'allais fermer les réseaux Quand v'là-t-il pas, là haut Une bestiole qui m'arrache un " oh !" J'vais éteindre Pour la feindre  Qu'est-ce que j'ferais Pour une vraie nuit Dormir d'un seul trait, Et entendre les cuis-cuis  Impossible avec cette d'araignée Qui se faufile, se faufile, Emmêle ses fils Entre la fenêtre et le rideau M'énerve, l'arachnide Je fais ce voeu candide Moi, j'veux pioncer J'fais pas dans la dentelle J'suis pas une juvencelle Un coup d'balai, un coup d'pied ... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 22:10 - - Permalien [#]
Tags : ,