30 septembre 2014

" Parmi vos textes, lesquels peuvent intégrer un spectacle de café-théâtre ?"  Telle fut la question posée il y a quelques jours! Je réponds donc: tout dépend du spectacle ! Merci de me poser la question ! Pour un café théâtre les monologues comme Ode à mon dentiste, le blues de la femme au foyer, King size story ( confessions d'un pénis), les courts sketches : ça va ( l' épreuve de la cabine d'essayage) le bifton  et pour 50 € ( réflexion autour de bilets trouvés ) permettent une distribution modulable.  Des poèmes,... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 08:27 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 septembre 2014

Changer de trajectoire, toute une histoire : Déraillez !

 Le livre qui n'est PAS SPONSORISE par la SNCF ! :)))  Sur des rails, je voulais prendre la tangente. Comme ces mots qui ont fait mes trajets. Des mots voyagés dans la vie de tous les jours, des mots vagabonds, des mots compagnons. Des mots détournés, chuchotés dans un souterrain, criés dans la tête encasquée de musique contemporaine, scandés comme mes pas attaquant le bitume des gares parisiennes. Et si ces voyages étaient une chance de voir le temps défiler ? De se poser quelques minutes, quelques heures, pour un... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 16:27 - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
27 septembre 2014

L'arc-en-ciel

  Un cache cache dans le ciel      Les nuances d'un furtif présage Un jeu subtil avec le soleil Et l'eau suspendue passagère Frissonne dans les parages Voici le spectre rayonnant Sa portée polychrome de lumière Déroule le pont flottant Des fantômes de couleur Lèvent le nez, un joli pied-de-vent ! ... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 05:03 - - Permalien [#]
Tags : , ,
22 septembre 2014

" A très vite " : pourquoi V et B sont - ils voisins de clavier !

Ah ça devait arriver ! La question je me la posais. Se la poser ça n'a rien évité, sinon ça se saurait ! Je n'étais déjà pas douée pour tapoter sur le clavier, avec un stylo, j'aurais eu plus de pot. Mais voilà je me suis plantée. B et V sont voisins sur le clavier, attention ça pouvait arriver ! J'y pensais à chaque fois que je lisais dans un mail " à très vite ", une expression qui ne me plaisait pas, et pour cause ! J'aime la lenteur, et préfére " à bientôt" qui présage une douce nonchalance chuchotant " viens tôt". Je fais ce... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 09:04 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 septembre 2014

Quand le corps devient prison

L'INSUPPORTABLE.  Quand les gestes sont durs, quand la main devient arme, quand le poing est marteau, quand l'homme n'est plus compagnon mais bourreau, la femme est chosifiée, pire, elle est anéantie. L'arbre perd ses fruits, la chair devient entrailles hurlantes, et le souffle souffre. L'âme volète lourdement, colombe souillée qui pleure la perte de confiance, le refuge de toutes les déceptions et les malheurs. Le ciel devient noir, il n'y a plus rien pour faire briller le soleil, le corps est déchiré, la pluie tombe dedans et... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 13:07 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 septembre 2014

On va y arriver !

Atteindre un point au loin ? Tu parles, zéro pointé Pourtant on me l'a dit, on va y arriver Je ne sais pas si tu vas trouver la recette L'ingrédient principal une tonne d'espoir c'est net   Parce que tu te poses des questions sur l'horizon On va y arriver, c'est un ordre de mission Comment ? Le mot impec pour te clouer le bec Pour arriver, passe la porte des départs, mec   Une fois parti reste à savoir où aller Mais on l'a dit, eh oui, on va y arriver A fouiller dans les couloirs du temps vagabond Le... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 10:29 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

16 septembre 2014

fantaisie spatio-temporelle

Matin au réveil Nez sur les oreilles Main sur l'appareil Messages, la vie est belle   Il s'en faut de peu Pour ouvrir les yeux Un mot sur l'écran Le jour commence grand   Souffler pas grand chose Pianoter sa prose Un clic si tu l'oses Connexion osmose   Même loin c'est la lutte Une complainte sans butte Tes mots uppercut Un texto une culbute !   Vie cinémascope Regards interlopes Ton tel je le chope Ton smart c'est ta dope   Silence fugitif Textos addictifs Pouces attentifs Index... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 05:58 - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 septembre 2014

Mes mots sont du vent !

Attention: inspiration, air marin, embruns, hum, c'est parti ! Une promenade sur les remparts, longs cheveux au vent, redingote et vue brouillée par les larmes, ich bin der Wanderer über dem Nebelmeer ! ( Was ? Sie verstehen nicht Deutsch ? Also... oups pardon je débloque :)  J'en ai mouché des kleenex, à cause de mes pensées complexes ! Il y a quelques temps, je vous écrivais : Et parce qu'un jour tu sais je serai le vent …  http://rosapristina.canalblog.com/archives/2013/12/30/28796685.html Et gnagnagnaaaa... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 11:39 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 septembre 2014

Nocturnes

Le soleil glissa doucement derrière la colline, il emporta ses rayons sous le bras pour les offrir aux contrées lointaines. Il s'éloignait sans se retourner ni se soucier de la nuit dans laquelle il plongeait à tour de rôle la terre. Une étoile a ouvert ses yeux cette nuit. Elle a lui. Le voile invisible de l'ombre a estompé les couleurs et formes alentour. Le vent a soufflé, sa mélodie a ouvert la piste. L'astre de ses bras stellaires a enlacé les cyprès, les nuages se sont échappés et sur le sol les bestioles, rapides et avides,... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 07:13 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 septembre 2014

Le sourire de la ligne 4

A la prochaine, on se reverra, c'est promis.  Je m'étais enfuie dès le départ du train. Encore un départ. Je n'avais aucune raison de rester, si ce n'était me faire encore plus de mal à le voir partir. Une répétition agaçante de gestes douloureux que ces au-revoir dans une gare. Un sac à dos, des souvenirs, et une tête bien remplie. Encore la douleur, serrer la personne aimée dans ses bras, encore les promesses de retrouvailles, plus tard. Il était cependant impossible de s'habituer à tout cela. La séparation était à chaque... [Lire la suite]
Posté par Rosapristina à 09:10 - - Permalien [#]
Tags : , , ,