mains

 Ma main tenant... maintenant...

 Elle est là, devant toi, étalant ses quelques centimètres carré pour t'accompagner au bout du monde. Tapotant doucement sur la table, elle cherche à te joindre. Créer du lien.

Trépidante comme la variation enfiévrée d'une danseuse de flamenco, elle voudrait appuyer ma présence. D'un geste autoritaire ou avec délicatesse, avec elle tu pourras caresser des espoirs, celui de rompre avec la solitude et de renouer avec la chaleur d'une étreinte.

Prends ma main ne la laisse pas filer, c'est tout ce que je peux te donner maintenant pour te montrer que je tiens à toi.

Je prends ta main, tu prends la mienne; je tiens à toi tu tiens à moi aussi simple que cela.

 Tout est dans ma main. Prends-la et envole-toi, pars loin. Tu trouveras dans les étoiles qui brillent, dans les battements de coeur d'une fille, dans le souffle du vent, dans les arbres et leurs feuilles ondoyantes, dans les rayons du soleil rougissant, dans mes doigts qui bougent comme des algues au vent, les espoirs, les envies d'encore, les rêves avortés, tout ce que j'ai envie de bâtir avec ces dix doigts et qui demande tant de force.

Cette main c'est un monde qui s'ouvre, et un autre qui se ferme.

Elle contient la joie, les peines, les mystères,l'univers, tout ce que je veux être, tout ce que je suis tout ce que je ne serai pas. Tout s'embrasse et s'embrase dans ma paume.

Ma main, c'est tout ce que je peux te donner là, tout de suite, une main pour t'accompagner, pour réconforter, une main messagère de mon coeur, une main consolatrice, Ô triste main.... Une main tenant des aboutissants.Prends ma main, pense à demain, ensemble on ira loin

 On se le dit, on se rassure, on se le répète je ne te lâche pas, je suis là, ma main comme présence, mes doigts entre tes doigts, nous tissons du lien et traçons notre chemin.

 Maintenant ... prends ma main et ne la lâche pas.

 Car j'aurai beau la tendre si tu ne la prends pas, mon geste ne sert à rien

 

Je t'emmène, tu m'emmènes, on s'emmène, on s'envole

Prends ma main, emmène-moi, allez, on décolle

Notre âme partira là-haut, tout là-haut, très haut

Dans nos coeurs le monde deviendra plus beau

 

Deux mains liées, voyons où ça nous mène

On s'aime, on s'aide, on s'entraide et on s'entraîne

Jeux de vilains, effleurer nos vies, pourquoi

Une caresse esquive, du bout des doigts

 

Dans l'étreinte nos âmes seules se retrouvent encâblées

 Je t'emmène, tu m'emmène, on s'emmène,on s'envole

Partons, ensemble, ma main, maintenant comme cadeau

 

 A nous enfer, paradis, étreintes endiablés

Je t'emmènerai faire la bise à Eole

Les ailes des anges s'accrocheront sur notre dos .