reveilLe réveil sonne. Debout. La succession bien ordonnée des gestes du quotidien rassure ou brime, qu'importe, le temps nous porte et nous emporte.Tic tac tic tac. Nous sommes comme des petites bêtes qui gesticulent sur un tapis roulant. La peur nous fait courir. La peur d'être en retard, la peur de ne pas accomplir sa tâche, la peur de passer à côté de sa vie. Courir dans l'attente. Illusion de maîtriser quoi que ce soit.

Dès que la mécanique quotidienne est enrayée, ça y est, panique, le temps nous échappe. Nous ne voulons pas attendre. Ô insupportable attente ! Tu nous insupportes parce que dans tes yeux s'écoule le temps et nous le voyons fuir !

Des horloges partout, sur nos téléphones, nos ordinateurs, dans les gares, vite, vite, aller plus vite, où, nul ne le sait, vers soi, ça rien de moins sûr, on ne sait pas où l'on va mais on y va allègrement ! Nous courons après quoi, on se le demande toujours, après le temps, et nous nous perdons dans ses labyrinthes. Une constante mise sous pression, à jouer contre le temps, mais c'est perdu d'avance. Courir pour gagner du temps, drôle d'idée ! Nous avançons avec l'idée que le temps se quantifie, se possède, or il n'est rien.

L'horloge boussole tente de nous orienter, au contraire, ses aiguilles folles nous affolent . Partout des horloges et pourtant nous ne sommes jamais à l'heure . Partout des gens en retard, qui courent après quoi, on se demande, ils courent et ne sont pas fichus d'arriver à l'heure, ils courent après le temps qui leur échappe. Impossible de le rattraper ! A défaut de le rattraper, ils cherchent à le combler, ils se gavent d'activités, surtout ne plus avoir de temps libre, le temps libre, on dirait que c'est la mort, ah la peur du vide, la peur de s'ennuyer, ils courent après quoi, je pose la question ! Ah oui ? Ils courent après eux-mêmes? Peut être... excusez-moi , mais ils ont beau courir, ils ne se rattrapent pas. D'accord j'abuse. Il y en a quelques fois qui se trouvent, quand la vie leur envoie un coup de poing dans la figure. Là seulement ils arrêtent leurs montres, et prennent le temps de se poser, de se regarder en face,et de réfléchir....

Réfléchir. Réfléchir. Drôle de tactique Courir Tic tac tic tac ça claque Pas le temps Courir Trébucher, se rattraper, avancer.Se retourner  Tic tac tic tc ..... hésiter......... et ... Pas le temps courir, tomber,tic tac tic tac se relever, regarder droit devant soi, courir , pas le temps, Haleter, pas le temps, souffrir tout mon temps, courir, courir !tic tac tic tac ...jusqu'à ce que le temps nous rattrape.

 

De sa voix métronymique il tique et file

De son aura mécanique, tisse et aiguille

Nous, joueurs enfiévrés avec sur nos poignets

L' entêtante caresse d'Elpis, pour embrasser

L'espoir de bâtir folies, nos rêves d'enfants

Nous possédons des montres sans avoir le temps .