Comment mais que dit-elle ? Ou plutôt qu'écrit-elle ?

"Parler d'argent,mais c'est sale, c'est la honte, vous ne vous rendez pas compte, je suis choqué ! "

Qu'à cela ne tienne j'aime bien parler d'argent ! Et c'est un sujet riche en controverses, lisez plutôt:

TEXTES A JOUER :

Le biftonlebifton ou quand on trouve 100 € par terre, comment en faire un jeu de force ?

Pour 50 € (le bifton 2)  le_bifton_2 ou quand une femme rapporte un billet aux objets trouvés...

Et si vous préférez un texte encore plus court :"ma liberté de dépenser" ma_lib

Parce qu'il n'y a pas de saison pour être fauché ! Allons-y donc gaiement !

 Je vous rappelle que les textes sont en ligne mais non libres de droits." Ô quelle horreur, vous osez aborder ce sujet !"

Vous mettez des textes en ligne et après vous parlez de droits d'auteur ? Mais de quel droit ?"

Non, non, ce n'est pas parce que vous lisez librement des textes sur Internet qu'ils vous appartiennent.

Le contraire serait d'une hypocrisie affilgeante, mais dans ce monde -ci je me demande bien qui est le plus hypocrite. Sont-ce les auteurs qui osent rappeler leur bons droits, ou bien les troupes "oh, j'ai oublié de vous déclarer" "oh, vous pensez, on est une toute petite structure, etc, etc..."les droits d'auteur permettent à l'auteur de poursuivre son activité, comme tout travail qui mérite salaire .

A moins que ce ne soit pas  considéré comme un travail ?

Heureusement, il y a des troupes qui jouent le jeu !  J'aurais envie d'ériger des statues pour les remercier alors qu'il est tout à fait normal de

1. prévenir l'auteur quand on exploite son texte (on ne poussera pas le bouchons à vous demander de nous dire quand vous l'avez lu !)

2.s'acquitter des droits quand celui-ci est affilié à un organisme qui les gère, ou quand il le demande.

et pourtant, au vu des téléchargements, beaucoup font l'autruche... hélas !

Loin de moi l'idée de fliquer qui que ce soit, j'ai autre chose de bien plus passionnant à faire de ma vie, tiens, et pourquoi pas écrire un 4ème texte sur l'argent ? à suivre donc .... très prochainement sur votre écran !

Je ne passerai pas dans les allées, avec mon tronc ou mon chapeau, je rendrai hommage très bientôt à l'honnêteté des troupes , en atteandant, je vous laisse méditer (c'est gratuit) A bon entendeur et lecteur... salut !